Solliciteren bij de Partij voor de Dieren banner

La famille royale néerlandaise place son passe-temps de chasse au-dessus de la démocratie

La majorité de la Deuxième Chambre néerlandaise souhaite que le domaine royal Het Loo soit ouvert au public toute l’année. Mais la famille royale néerlandaise refuse d’y coopérer, car elle souhaite pouvoir continuer à chasser sans être dérangée.

Chaque année, le domaine de la Couronne Het Loo est fermé pour le public pendant trois mois, du 15 septembre au 24 décembre. À cette époque, les membres de la famille royale néerlandaise y vont chasser le sanglier et le cerf.

Le Parti pour les Animaux néerlandais demande depuis des années que le domaine soit accessible au public tout au long de l’année, notamment parce que la reine néerlandaise Wilhelmina a fait don de la forêt et des landes à bruyère au peuple néerlandais en 1959 et que c’est lui qui paie pour l’entretien.

En avril de cette année-ci, le parti a à nouveau suggéré de rouvrir le domaine pendant toute l’année et cette fois-ci, une majorité parlementaire y a répondu en faveur. Mais la ministre Carola Schouten (Gestion de la Nature) a déclaré ne pas être en mesure de mettre en œuvre cette proposition. Selon elle, le roi est en charge du domaine de la Couronne et de ce fait, il est autorisé à le gérer à sa propre discrétion.

Le Parti pour les Animaux insiste qu’il n’y a pas de soutien public pour l’abattage d’animaux pour le plaisir et le passe-temps de chasse de la famille royale – directement ou indirectement – ne devrait donc plus être facilité avec l’argent de la communauté. Le citoyen néerlandais paie maintenant involontairement pour les activités de chasse de la famille royale.

‘Le domaine de la Couronne Het Loo est l’une des plus belles réserves naturelles de notre pays. Il est inconcevable pour nous qu’une telle propriété publique soit inaccessible aux randonneurs et aux amoureux de la nature pendant plus de trois mois par an, simplement pour que les privilèges de chasse d’un petit groupe de chasseurs de la Cour et de leurs invités soient à l’abri des regards’, selon le Parti pour les Animaux.