Solliciteren bij de Partij voor de Dieren banner

Le Parti pour les Animaux emmène le mouvement international croissant pour les animaux et la planète à La Haye

Marianne Thieme, fondatrice et chef du premier parti pour les animaux au monde marqué de succès, a donné une conférence à La Haye vendredi dernier sur le rôle stimulant du parti dans le domaine des droits des animaux, de la nature et de l’environnement. Elle a également souligné le rôle important de ce mouvement politique international grandissant qui bouleverse en ce moment la politique traditionnelle. La conférence, donnée devant une salle comble, faisait partie de l’évènement international «Make a change for Livestock and our Planet», auquel ont participé des personnes provenant de 22 pays du monde entier.



Thieme a esquissé l’émergence d’un nouveau genre de politique. Une politique que ne met plus au premier plan les intérêts de l’homme, mais ceux de la planète et tous ses habitants.

Marianne Thieme: ‘Cela me donne énormément d’énergie d’être entourée de tant de personnes partageant les mêmes idées, de parler, d’écouter et de façonner l’avenir de notre mouvement tellement précieux. Le sentiment de ne pas être seule avec ses idéaux et ses soucis concernant le monde, les animaux, la nature, le climat, l’environnement. Et de partager la conviction que nous pouvons apporter un changement positif dans tout cela. Chaque grand changement dans l’histoire a commencé avec un petit groupe de personnes impliquées. Des personnes qui rêvent d’un idéal. Des personnes qui n’abandonnent pas avant que cet idéal soit atteint.’

La conférence faisait partie de l’évènement international «Make a change for Livestock and our Planet». Cet évènement a été organisé par la Animal Politics Foundation. Des participants du monde entier – de l’Espagne à la Suède, de la Géorgie à l’Australie et de l’Égypte au Canada – ont échangé des idées et du savoir-faire quant au rôle inacceptable de l’industrie du bétail – un rôle qui demande un changement. Les participants ont entre autres pu parler avec Jeroen Willemsen (fondateur de la Green Protein Alliance), Geert Laugs (directeur de Compassion in World Farming) et Vladlena Martsynkevych (coordinateur de programme de Bankwatch).

Tous les participants de l’évènement qui a duré pas moins de cinq jours, étaient enthousiastes. Un représentant du parti pour les animaux finlandais: ‘Pouvoir se réunir avec ce groupe international motive énormément. Ensemble, nous allons réaliser un changement de paradigme. Un termite ne peut faire rien du tout. Mais un groupe de termites peut faire tomber un énorme bâtiment. Et c’est exactement ce que nous allons faire: abattre l’actuel système daté et injuste.’

Et un participant du Maroc: ‘Grâce à cet évènement, je rentre dans mon pays avec un gigantesque sac plein d’espoir.’